ACTUALITES

NEWS

VICTOIRE POUR LE "FUTUR JUMPING DE VALENCE"!
Agence RB Presse - 12 Juin 2015
Photos: Affiche officielle du Jumping International de Valence. Portrait de Sadri Fegaier lors de sa victoire au Jumping de Cannes (©RBpresse)
 
Magnifique barrage à six pour décider du vainqueur du Prix Louis Julian, Grand Prix du CSI* et victoire (de plus d’une seconde) de Cuplandra, une hollandaise de 8 ans montée par Sadri Fegaier. Un triomphe qui a permis à ce dernier d’annoncer le tout nouveau jumping international de Valence qu’il accueillera du 27 au 30 aoûtprochain dans ses fabuleuses installations du Haras des Grillons, à Peyrins exactement. A place to be car ce futur concours, qui sera opéré par François Bourey et son équipe de la SepA, a de l’ambition. Deux et trois étoiles cette année, mais doté de 300 000 euros sans compter la Mercedes cabriolet SLK (d’une valeur de 50 000 €) promise au meilleur cavalier du CSI 3*, ce concours a de l’ambition. Les sponsors et les spectateurs retrouveront la même qualité d’évènement que le Jumping de Cannes car se sont les mêmes structures qui seront transposées à Peyrins autour d’une piste en sable. Mais ce premier cru ne sera qu’une étape car l’objectif sera de passer à court terme à un cinq étoiles conçu autour d’une magnifique piste en herbe en cours de réalisation. La date, une semaine après les championnats d’Europe, est idéale, sans grande concurrence dans le calendrier. Ce qui laisse augurer d’un plateau intéressant. Un concours trois étoiles… qui mérite le voyage !

BEN MAHER: RETOUR AUX AFFAIRES!

Agence RB Presse - 12 Juin 2015

 

Ben Maher (Aristo Z) devant Scott Brash (Hello Annie) ! Nous voilà revenu aux beaux duels de l’année 2014 où les deux Britanniques, champions olympiques, alors n°1 et n°2 mondiaux, « se tiraient la bourre », et s’échangeait victoires et secondes places sur les grosses épreuves du circuit, notamment à Wellington. Oui mais voilà, les chevaux de Ben ont eu un petit coup de mou, des petits pépins de santé les obligeant à observer un peu de repos. Ce soir, Ben, tout sourire, a retrouvé son Aristo Z des beaux jours (déjà vainqueur à Cannes il y a deux ans) : « J’ai de très bons chevaux, dans mes écuries mais ce week-end j’ai sorti mes deux meilleurs. Aristo Z, on le connaît, il est très rapide naturellement et c’est sympa de gagner à nouveau à Cannes. J’ai serré tous mes virages. C’est le genre de barrage où tout le monde est dans le même tempo, tout le monde était sans faute et il fallait un peu de chance, mais de mon côté, je n’ai rien laissé au hasard. Aristo Z est très intelligent, il se déplace rapidement. Cela fait six ans que je l’ai maintenant et il ne m’a jamais déçu. J’ai connu une période difficile pendant quelques temps, mes chevaux ont eu de petits problèmes. Cela fait plaisir de pouvoir appeler ma propriétaire à New-York pour lui dire que j’ai renoué avec la victoire. » 

C’est en effet le premier succès d’Aristo Z en 2015, hier il enregistrait son premier classement de l’année et il n’avait plus gagné depuis le Paris Eiffel Jumping en juillet 2014. Ben est donc de retour aux affaires et il aura à cœur de le prouver demain, en ravissant ce Grand Prix que… Scott Brash avait remporté l’année dernière. Ben retrouvera Cella, qui elle aussi n’a encore enregistré aucun classement en 2015 et dont la dernière victoire en Grand Prix remonte à… février 2014 à Wellington devant une certaine Ursula XII que montait… Scott Brash ! Pénélope Leprévost (Nice Stéphanie) et l’Allemand Christian Ahlmann (Reavnir) complètent ce podium avec une troisième place partagée tous les deux ayant coupé la ligne exactement dans le même centième de seconde. La Française avait ce petit handicap d’ouvrir le barrage. 

HELLO ANNIE ETAIT RELAX!
 
Agence RB Presse - 11 Juin 2015
Scott Brash avait quitté le Jumping de Cannes l’an dernier par une victoire (avec Hello Sanctos dans le Grand Prix) et il y revient cette année avec une nouvelle victoire dès le premier jour avec Hello Annie. Le secret de ce succès : la jument était relax : « Eh oui, c’est un bon démarrage dans ce concours. Hello Annie a sauté de façon formidable aujourd’hui. C’est un cheval amusant, elle a besoin d’être relax. Quand elle est comme ça, elle est capable de gagner n’importe quoi. Quand elle est crispée, elle ne saute pas si bien. Après une pause, elle a besoin d’un concours pour se remettre dans le bain. En fait, elle a besoin d’enchaîner les parcours pour être bien. A Saint-Tropez, elle a très bien sauté le premier jour et plus les jours avançaient et mieux elle sautait encore et aujourd’hui elle a été fantastique. » Le n°1 mondial battait ce soir le Français Julien Épaillard (Sheriff de la Nutria LM) et son aîné John Whitaker (59 ans) avec Argento. Un résultat qui a inspiré ce commentaire au jeune Écossais : « John est un cavalier incroyable, un cavalier fantastique que non seulement moi, mais que beaucoup d’autres cavaliers ont pour modèle. »
 
HELLO ANNIE WAS RELAX!
 
Scott Brash left last year's Jumping of Cannes by winning (with Hello Sanctos in the Grand Prix), and comes back this year with another victory on the very first day with Hello Annie. His success’s secret : the mare was relax: « Well, it’s a good start in this competition. Hello Annie jumped fantastically today. She is a fun horse, and she needs to be relax. When she feels that way, she can win any competition. When she is uptight, she doesn’t jump that good. After a break, she needs to jump one course to get back in the game. In real, she needs to jump successively classes to get better. In Saint-Tropez, she jumped really well on the first day, and as the days passed, she kept getting better and today she was amazing. » The world number one ranked defeated tonight the French Julien Epaillard (Sheriff de la Nutria LM) and his elder John Whitaker (59 ans) with Argento. A result that inspired the young Scottish’s comment: « John is an amazing rider, a fabulous rider who represents a role model not only for me but for a lot of riders. » 
PRIX BMW BAYERN AVENUE

Bosty battu de près de deux secondes !

Agence RB Presse - 11 Juin 2015

 

Victoire du Saoudien Abdulrahman Bader Alrajhi et Chicago 84 dans l’épreuve d’ouverture de ce Jumping 2015, le Prix BMW BAYERN AVENUE (1,45 m)… le plus étonnant dans cette histoire, c’est de voir la fusée Bosty (Sydney Une Prince) battue de presque deux secondes. Explications de l’intéressé : « J’ai fait un tour normal, j’ai juste serré mes virages pour être classé. Le cheval du saoudien est très rapide, je le savais, alors je n’ai pas voulu prendre de risques même si Sydney Une Prince est également rapide naturellement. C’est une jument qui fait les grosses épreuves, même en indoor, et qui est plus à l’aise sur les petites pistes et c’est elle qui fera l’épreuve la plus importante demain. » Donc, une défaite assumée sans amertume : Bosty a d’autres objectifs à Cannes avec Sydney Une Prince ! Le champion olympique et champion du monde par équipe, le Néerlandais Maikel van der Vleuten complète ce premier podium avec Vdl Groep Quatro.

 

Bosty beaten by almost two seconds!

Win of Saudi Abdulrahman Bader Alrajhi and Chicago 84 in the opening class of this 2015 showjumping competition, the Prix BMW BAYERN AVENUE (1,45m)… the most surprising in this story, is to watch the rocket called « Bosty » (Sydney Une Prince) beaten by almost two seconds. Concerned rider’s explanations: «  I rode a regular round, I just shook my turns to be ranked. The Saudi’s horse is really fast, I knew that, so I decided not to take all the risks, even if Sydney Une Prince is also naturally fast. She is a big classes’ mare, even indoor’s ones, even though she is more comfortable in smaller arenas, and she will jumped the most important class of tomorrow ». An assumed defeat without bitterness then : Bosty has others things in mind for Sydney Une Prince in Cannes ! The Olympic champion and team world champion, Dutch Maikel van der Vleuten completes the first podium, with Vdl Groep Quatro.

 

JUMPING INTERNATIONAL DE CANNES: UNE ETAPE PARTICULIERE

Agence RB Presse - 10 Juin 2015

 

Cannes est un moment à part dans le circuit international. Cannes a d’abord une histoire qui remonte aux années 80. Un pari alors : celui d’amener ce sport au cœur d’une ville, au bord de la Croisette, sur une piste artificielle (renouvelable) et de faire venir, chaque jour, les chevaux en convoi depuis l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer. C’est peut-être la seule chose qui a changé d’ailleurs depuis que les précieux équidés sont logés au

Port du Mouré-Rouge car le Jumping de Cannes a su conserver son âme pionnière. C’est ce qui séduit les meilleurs cavaliers du monde qui, une fois de plus, n°1 mondial en tête, seront au rendez-vous dès demain...

Logo Logines white_Plan de travail 1.png
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Facebook - White Circle

© 2018 by Jumping Cannes - Mentions légales